Les Turquoises de l’été

         

4 modèles, 4 tricots, 4 fils, pour cette belle couleur estivale, fraîche et exotique. Du plus clair au plus foncé, le bleu turquoise évoque les lagons, le bord des rivages, les eaux claires, l’envie de voyager, de s’évader … Ça sent bon l’été …

Pour commencer un petit poncho de chez drops.

Modèle réalisable avec seulement 3 pelotes d’alpaga (drops), en jersey endroit et points ajourés aux aiguilles 3 1/5. Vite fait : un rectangle + une couture au milieu du dos. Sa hauteur est parfaite, elle laisse les bras libres de tout mouvement.

J’aime beaucoup le point fantaisie, je le trouve très joli. Il peut s’adapter à un pull, gilet ou une écharpe, châle…  (à garder en mémoire ! ) 

 

Ce poncho ou chauffe-épaules est idéal pour les soirées d’été  « un tantinet » fraîches, il prend très peu de place dans le sac !!! 

 

 

 

 

Voici la photo du modèle « sweet love of mine » n° 152-5 , chez drops design.

J’ai utilisé exactement la même laine, la même couleur .

J’ai suivi, pour une fois, les explications sans aucune modification !

 

 

 

 

 

 

 

 

♦      ♦     ♦

Ensuite, un pull col rond et manches courtes, tricoté dans des points aussi simples que le jersey endroit et côtes 1/1.

        

Un modèle trouvé dans le catalogue DMC Natura Just Cotton Femme 2016. Un catalogue rempli de modèles sympas et simples, mais malheureusement il est truffé d’erreurs : échantillons, mesures, schémas, points fantaisies … tout est faux, tout est à recalculer. C’est bien dommage !!!

Pour le fil j’ai choisi « allino » de BC Garn, un mélange de lin et coton, d’aspect mat et légèrement chiné. Il existe une gamme de belles couleurs.

Le refaire…    pourquoi pas ….    avec des manches longues…  pourquoi pas !

♦      ♦      ♦

« Sunshine Coast » de Heïdi Kirrmaier (Ravelry), un pull tricoté d’un seul morceau entièrement de haut en bas et sans couture !!! Un modèle en anglais, que j’ai traduis tant bien que mal. J’avoue que j’ai failli plusieurs fois abandonner le projet. Et puis je me suis dit, je dois y arriver, d’autres l’ont fait pourquoi pas moi ! !

Une fois que l’on a bien compris sa construction, c’est un modèle agréable à tricoter avec ses petits détails de conception, augmentations et diminutions sur les côtés (panneaux latéraux). N’ayant pas l’habitude de tricoter ce genre d’ouvrage, il faut être assez attentive à ce que l’on fait. Etant donné que l’on tricote, les manches, dos et devant ensemble, en rond, si l’on se trompe par exemple sur une manche il faut tout redéfaire et là, on ne se marre pas du tout ! Alors quand ça arrive 1 ou 2 fois, on devient hyper vigilante !!! 

J’ai un peu bidouillé le raglan (encore 1 fois !) car il était un peu riquiqui sous les bras. J’ai fait un mixte entre les tailles M2, L, XL et j’ai tricoté des manches longues au lieu des manches 3/4. C’est bien de tricoter un seul morceau mais c’est tout de même un peu long !!! On tourne en rond, toujours à l’endroit et on n’en voit pas le bout ! On est soulagée et contente quand il est fini !!!

J’aime sa forme très féminine et plutôt flatteuse. On peut le faire plus long et avoir une forme un peu plus « tunique », le modèle s’y prête bien.

Pour le fil, une amie m’a offert des écheveaux de Bio Balance – BC Garn, c’est un mélange de laine et coton bio, légèrement chiné (comme Allino) avec également un beau choix de couleurs.

♦    ♦    ♦

Et pour finir, mon petit dernier !  Je l’aime bien celui-là, car il est super doux et léger grâce à son fil, coton fifty (Bergère de France). C’est la première fois que j’achète ce coton et je ne suis pas déçue. Il est si doux que c’est non seulement, un bonheur à tricoter, mais aussi un bonheur à porter.

C’est un bleu turquoise plus foncé que mes tricots précédents, mais c’est aussi joli, surtout sur une petit short blanc, c’est très sympa ! En ce qui concerne le modèle, j’ai pris le patron d’un gilet très basique en jersey et j’ai ajouté un motif ajouré en bas du tricot et des manches. Quelques rangs de point mousse pour l’encolure et le long des 1/2 devants (sans boutonnières), des manches 3/4, et voilà, vite fait bien fait !

      

Ce gilet, je l’ai fini l’été dernier mais je n’ai pas pris le temps de le mettre sur mon site, alors aujourd’hui j’en profite puisque l’on parle turquoise !

♦      ♦      ♦

….  Oups !!! …  Mais non ce n’est pas lui le dernier ! c’est celui-là ! … Il est tout chaud, il sort tout juste de mes aiguilles !!! Il y a encore quelques heures je terminais de coudre le dernier bouton …

L’année dernière, j’ai acheté 4 pelotes de coton « Menfis » de Katia (en solde) car la couleur me plaisait beaucoup, un bleu turquoise très très clair, sans savoir trop quoi en faire, pas d’idée de tricot en tête. Et puis, en mettant mon gilet turquoise (le foncé ci-dessus), je me suis dit, il est pas mal celui-là, après tout pourquoi pas en faire un autre … 

Après avoir mis quelques temps à retrouver mes notes, je ne voulais pas refaire exactement le même, alors on garde la base en jersey et on remplace le motif ajouré par un autre doublé, les bordures au point mousse sont devenues du point de riz et on fait des boutonnières. Super, ça me plait !

                                    

Pour le coton Menfis, il est assez intéressant : 1 pelote = 100 grs = 240 mètres. Il faut 4 pelotes pour un tricot Taille 40/42. Il présente une variété de belles couleurs vives, gaies et aussi pastel.

♥        ♥        ♥

Ça y est !!!   j’ai pu enfin prendre le temps de mettre à jour mon site, resté un peu trop longtemps sans tricot.

Alors oui, je suis d’accord… Pourquoi autant de tricot turquoise ??? J’ai pas fais exprès !!!

J’aime cette couleur l’été, en tee-shirt, chemise … mais je ne me suis jamais aventurée à la tricoter. C’est en voyant ce beau fil turquoise (en plus en solde) que je me suis lancée. En revanche, en rangeant mon « petit » stock de laine, j’ai découvert « au surprise » au fond de mon meuble, un lot de coton turquoise. J’avais complètement zappé ! Heureusement, aucun fil ne se ressemble, tant par la qualité que par la couleur.

Finalement sur ces 5 modèles, 4 ont été assez facile et rapide à tricoter, et celui d’Heïdi Kirrmaier a été bigrement long, entre la traduction, la compréhension et la réalisation. 

Voilà, la petite série turquoise est finie  …                

Top Blanc Lunis

L’incontournable tricot blanc de l’été, c’est le petit pull sans manches simple et léger. Une coupe aérée, un joli point fantaisie ajouré, un fil coton soyeux et brillant, tous les ingrédients sont réunis afin de réaliser le tricot idéal pour nos belles journées ensoleillées et nos soirées un brin habillées.

Un modèle tout simple, facile à faire et rapide à tricoter. J’ai trouvé le patron sur le site La boutique du tricot et des loisirs créatifs. On redécouvre, avec plaisir, sur ce site, d’anciens modèles de tricot, restés indémodables au fil du temps. J’ai choisi le pull sans manches vert anis que j’ai légèrement modifié, en supprimant les côtes 2/2 et en le faisant plus court avec une encolure en jersey.

 

Bon, je dois avouer que je ne n’avais pas trop le choix pour réaliser ce tricot, car je n’avais que 600 mètres de fil, c’est à dire 5 petites pelotes de fil Lunis de Katia. Un fil ruban (coton/polyamide) satiné et mat, doux et soyeux au toucher, très agréable à tricoter et surtout à porter à même la peau.

 Quelques heures de tricot ont suffit pour exécuter deux rectangles, sans augmentation ni diminution, tout droit, toujours tout droit … et hop c’est fini !  Franchement c’est hyper simple !

Que dire de plus ..  Il est top mon petit top !!!

 

Etole Quatuor

Une étole douce, chaude et enveloppante, aux motifs très colorés sur un fond bleu marine. La construction de ce modèle est originale par l’assemblage de différentes bandes de tricot. Chaque partie a un motif, un jacquard ou un point fantaisie. Celle que je préfère est la partie où le motif mêle le point mousse au point fleurs, c’est très joli et amusant à faire.

Tricoter ce genre d’ouvrage, j’aime bien, ça me met de bonne humeur surtout quand le ciel est bien gris dehors, on change de fils, de couleurs, de points, on ne s’ennuie pas, c’est très plaisant et on fait une bonne coupure entre les tricots de pull et de gilet.

Le modèle est assez bien expliqué dans l’ensemble. Il faut bien tout lire au départ pour comprendre sa  structure et j’avoue qu’à certains endroits les explications ne sont pas très claires. J’ai fait une petite modification sur la bande de jacquard que je trouve plus sympa.

 

Que dire de plus si ce n’est que cette étole est une création de Danielle Clément et Anne Joriot pour Tricothé Lyon. Je l’ai achetée sur leur stand, au salon de l’aiguille en fête.

Un petit stand qui regorge de belles créations. D’ailleurs,  j’ai déjà repéré certains modèles mais ce sera pour l’année prochaine car le kit est quand même un peu cher !

Ce salon est un vrai régal, je l’attends avec impatience chaque année. La tentation est grande devant toutes ces laines, aussi splendides les unes que les autres. C’est quasiment impossible de revenir les mains vides. J’ai été évidemment obligée 🙂 , bien sûr, de faire quelques achats … à voir très prochainement sur mon site …

Voilà, mon étole est terminée et mes aiguilles n’ont pas eu le temps de refroidir, elles sont déjà sur de nouveaux tricots … A très vite !!!

P.S :  Merci à ma petite maman d’avoir bien voulu s’emmitoufler dans mon étole pour que je puisse faire quelques photos !!!

 

Le Gilet de Marie

Tout léger, tout doux, tout moelleux… Ce petit gilet n’est pas comme les autres puisque c’est celui de Marie … Dans son armoire, à côté de la pile de pull, un gilet, gris chiné, un peu usé par le temps, acheté dans un magasin il y a quelques années, mais Marie l’aime bien, il est chouette, chaud et confortable. Elle l’aime tellement son petit tricot qu’elle en voudrait un autre, le même, tout aussi douillet (c’est vrai qu’il est un peu fatigué son chandail, tout bouloché et bien détendu 🙁 …..).

A ce moment là, je me suis dit pourquoi pas lui proposer de lui tricoter un nouveau gilet.  Ravie, elle me dit oui sans aucune hésitation.

Bon, étant donné que ce cardigan vient de la confection, il m’a fallu un peu de temps pour le « décortiquer » et prendre les bonnes mesures nécessaires à la préparation de mon patron.

Le choix de la laine était une évidence : Air de chez drops (laine soufflée) légère et douce (coloris noir) + kid silk (mohair/soie) (coloris gris cendre) pour donner un effet encore plus vaporeux et chic grâce à son petit côté légèrement argenté.

Des aiguilles 6 1/2 et hop là mon échantillon est parfait ! Y a plus qu’à !

Un vrai régal à tricoter, c’est d’une douceur de « ouf » !!!   D’une légèreté, je ne vous en parle même pas !!!

Je pense que cette laine reviendra prochainement titiller mes aiguilles …

En attendant, je suis contente du résultat, je le trouve très cosy !

Son petit gilet à Marie est court, il arrive à peu près à hauteur de la taille, avec des manches 3/4. Des petites poches cousues sur chaque devant peaufinent joliment ce tricot.

Marie l’a essayé et a été très surprise par sa légèreté, surtout sa douceur, très agréable au contact de la peau.

Il lui tombe pile poil !  Quasiment du sur mesure !   Normal ….  Il a été fait pour elle !!! 

 

 

Veste Capri

Voilà une autre interprétation de la veste papillon réalisée dans les tons pastels.

Le choix des fils rend ce tricot très doux et léger (soie, coton viscose, lin, rayonne …)

Je trouve cette veste très féminine et élégante, par la douceur de ses couleurs, par sa forme évasée grâce aux rangs raccourcis.

C’est toujours un grand plaisir de commencer ce genre d’ouvrage, j’ai hâte de tricoter les points fantaisies avec les changements de couleurs et de fils, c’est très plaisant et amusant !

Comme la plupart des créations de Danièle Dietrich, le tricot se réalise en 2 parties (une partie droite et une partie gauche), on commence par la manche puis les demi-dos et devant. L’assemblage des 2 parties se fait par les 2 demi-dos, par une couture grafting.

J’aime beaucoup les couleurs de cette petite veste… Tous ces tons doux de rose… J’adore…

PS : Ci-dessous la photo du site Elle tricote, bien plus jolie quand la veste est portée !

Cardigan Graciosa

Un fil de pure soie, un point de dentelle, quelques rangs de point mousse pour ce cardigan d’été. Très agréable à porter grâce à sa douceur et sa légèreté.

Tricoté avec des aiguilles n° 3, ce fil de soie est en fil simple pour le point dentelle, en fil double pour le point mousse, ce qui lui donne un effet gauffré et aéré.

C’est toujours un grand plaisir de travailler la soie, surtout le fil de chez Elle tricote. Il s’appelle « numéro 10 » , on peut le tricoter en fil simple, double ou triple, suivant son ouvrage, et en plus il est à un prix raisonnable.

Idéal pour les tricots d’été !