Pull Filo

Un pull d’été, frais et léger … on l’adopte sans hésiter ! Une forme droite, large, un look chic-décontracté, facile à porter.

Le fil est fin et extrêmement doux « Filo » de Lang Yarns (75% coton et 25% nylon) il est idéal pour les tricots d’été, fluides et légers.

J’ai choisi un vert, amande/pistache, une couleur à la fois douce et lumineuse, qui malheureusement n’est pas mis en valeur sur mes photos. J’ai tout de suite été séduite, par ce tricot fin et surtout, par la bordure en points fantaisies. Le pull est droit, assez large avec une construction très simple.

Le jersey endroit se tricote rapidement, même avec des aiguilles n°3, en 4 morceaux (2 dos / 2 devants) réunis par une couture apparente (point de matelas).

Ensuite, il faut s’armer de patience pour la bordure. Après avoir relevé à peu près 400 mailles, on tricote en rond les points fantaisies avec des aiguilles n°2.5, s’il vous plait !!! C’est long, très très long … 🙁 … mais quand on voit le résultat … 🙂 … cela en valait vraiment la peine !

C’est plus que pas mal, non  !!!!

Cette succession de motifs (points ajourés, torsades …), dont un rappel en bas des manches, a été bien pensée, elle est subtile et harmonieuse.

Le choix du fil est parfait pour ce genre d’ouvrage, il fait joliment apparaître la dentelle. En revanche, ce fil glisse beaucoup, il faut être relativement vigilante surtout dans les points fantaisies, car si l’on perd une maille cela peut vite devenir l’horreur, une belle et grosse galère … !!! … surtout sur 400 mailles en 2.5 et en rond …

               

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas tricoté avec des aig. 2.5. c’est vrai que c’est un peu long, mais le tricot est beaucoup plus beau, la finesse, l’élégance. D’ailleurs,  j’y ai vraiment pris goût,  je suis actuellement sur 2 projets d’ouvrage, l’un avec des aig. n°2 et l’autre en 2.5, tricotés avec des fils très fins et délicats. Un pur régal ! … bientôt sur le site …

~~~~~~~~

… quand je pense que ma grand-mère tricotait toute sa layette en 2 ou 2.5 avec des aiguilles en « rhodoïd » …  Et oui !!!

~~~~~~~~

Finalement,  je n’ai pas mis si longtemps que ça à tricoter ce pull, je le trouve bien sympa et plutôt ravie de la couleur, peu habituelle pour moi.

 

Ce modèle a été créé par Danielle Clément pour Tricothé Lyon.

Le kit a été acheté sur leur stand, au salon de l’aiguille en fête.

 

 

 

Veste Mathilde

Magnifique création de Danièle Diectrich (Elle Tricote). Je suis ravie de vous la faire découvrir et de la partager avec vous. Cette veste est un vrai coup de coeur.

Un plaisir immense à tricoter ! Comme d’habitude Danièle Dietrich nous offre des créations toujours plus étonnantes. Des mélanges de fils, de couleurs, des techniques originales …Elle sait rendre un tricot intéressant, passionnant. On découvre, on apprend, on s’amuse … A chaque fois une nouvelle expérience, une belle découverte.

Dans ce modèle, j’ai été intriguée par ces éventails qui forment la basque de la veste. (J’avais déjà vu ce point, ou cette technique, surtout pour des châles).

   

J’avais hâte d’apprendre à tricoter ces petites « coquilles » … Au départ, j’ai un peu galéré … et puis, finalement, le motif se mémorise assez vite, il utilise des points simples, point mousse et côtes 1/1. Les éventails se tricotent les uns après les autres et au fur et à mesure on relève les mailles sur les éventails précédents.

C’est amusant à faire, comme avec le motif vitrail (petits carreaux) en bas des manches ainsi que sur la bordure de l’encolure.

 

 

    

 

 

 

 

Le fil est d’une douceur incomparable, composé principalement d’extra kid mohair et de soir, c’est véritablement un bonheur à tricoter.

Cette veste est étonnamment légère, douce et chaude.

Que vous dire de plus ….  elle est juste ….  BELLE !!!

     

Je l’adore  🙂

Veste Manali

Veste Manali

Une veste originale, de style bohème, des rayures colorées, des couleurs chatoyantes … pour passer un bon hiver, chaud et confortable.

Sa construction est atypique, elle se tricote en 2 parties assemblées au dos. On fait des goussets (ou des empiècements) en relevant les mailles pour fermer les côtés et le haut du dos (partie entre les omoplates).

        

Très plaisant et amusant à tricoter. Le point, c’est tout simplement du jersey rayé, en alternant 2 tons de fils colorés (ici de la flower bed).

Les bordures sont faites au crochet.

Je n’ai pas vraiment suivi le modèle,  j’ai préféré une bordure plus classique en terminant par des petites coquilles 

 

 

La bordure proposée est plus large et plus en dentelle. Je n’ai pas fait non plus les pastilles rondes qui sont fixées en bas de la veste (photo du modèle original – Elle tricote)

 

Pas de bouton, mais simplement une jolie petite broche …

******

Châles Tarasque et Coulobre

Châles Tarasque et Coulobre

Deux châles « queue de dragon ». Un drôle de nom pour un châle … cela vient du fait que la bordure du châle est marquée par des picots (ou pointes) qui rappellent le queue du dragon …

C’est un modèle que l’on trouve, le plus souvent au point mousse. Il est assez simple à tricoter : côté bordure intérieure on fait des augmentations et côté extérieure on rabat des mailles. Moi, je l’ai découvert il y a peu de temps, pourtant cette forme de châle est apparemment un « classique » du tricot. Ben oui, je suis un peu à la bourre … 

Bon, pas très compliqué quand même ! Une fois que l’on a bien compris le principe on peut faire plusieurs variantes. C’est ce qu’à fait (entre autres !!!) Marie Larrouturou de Tricoté Sud :

Le Châle Tarasque

             

Cette version est réalisée avec un point ajouré très joli. Ce sont des rangées de jours que l’on appelle « jours obliques », un point fantaisie sympa qui s’harmonise bien avec la forme du châle. Des rangées de deux couleurs séparées par quelques rangs de point mousse.

                   

 

Un beau rendu

  Cela fait plaisir   

Moi j’aime beaucoup cette variante

🙂

 

 

Le Châle Coulobre

C’est la version classique, tout au point mousse. C’est juste un peu long, voire un peu rébarbatif  🙁  Mais bon, on va dire que c’est le tricot télé, voiture, coiffeur … le tricot qui ne demande pas trop d’attention ni de prise de tête !!!  Ben oui c’est toujours tout droit tout droit tout droit …. ça n’en finit pas … Alors, qu’est ce qu’on fait ? …

… Et bien, on ajoute une petite fantaisie … des perles … Mais oui, c’est déjà moins ennuyeux ! Elles sont glissées sur les mailles au fur et à mesure du tricot au niveau des pointes.

 

 

Ben ça alors !

C’est drôlement chouette !

Quand on y pense franchement, c’est pas sorcier !

 

 

 

 

 

 

Voilà, ces 2 exemples de châles montrent que l’on peut varier son tricot comme l’on veut, en y mettant sa petite touche perso !

Je suis ravie d’avoir appris un nouveau patron de tricot, un nouveau point fantaisie et enfin la technik des perles !

Il est bien évident que je garde ce petit modèle « sous le coude » !!!  …  D’ailleurs, mes petites cellules grises (dixit Hercule Poirot) ne cessent de fonctionner depuis cet article ….

P.S. : ces deux châles sont des kits achetés chez Tricoté Sud au Salon de l’Aiguille en Fête

Snood Ariane

Snood Ariane

Chez Tricoté Sud on trouve ce petit snood réalisé au crochet.

Très simple à crocheter, les points sont faciles, brides et doubles brides, les explications sont claires, avec des photos.

Deux fils sont utilisés alternativement, l’un est uni et l’autre multicolore.

Le fil noir est en mohair et le multicolore (tons rouge, orange, rose …) principalement en laine. Divers kits sont proposés sur le site avec d’autres belles couleurs.

Ce mélange de deux matières lui donne un petit côté gaufré … Le rang de finition pour la bordure est crocheté au point d’écrevisse. C’est très joli ces coquilles multicolores qui ressortent sur le noir !

J’aime beaucoup ce snood, mais il y a un petit couac !!! … Mon souci c’est le mohair, je trouve que ça pique un peu…  🙁

Du coup, je l’ai donné à ma copine Corinne qui l’a tout de suite adopté ! Elle adore ses couleurs, elle est ravie et moi aussi !!!  🙂

P.S.: N’ayant pas eu vraiment le temps de prendre plusieurs photos, j’ai « emprunté » celles du site Tricoté Sud !

Ce snood, c’est sur, je vais en faire un autre, mais avec un fil plus doux…

Les Turquoises de l’été

         

4 modèles, 4 tricots, 4 fils, pour cette belle couleur estivale, fraîche et exotique. Du plus clair au plus foncé, le bleu turquoise évoque les lagons, le bord des rivages, les eaux claires, l’envie de voyager, de s’évader … Ça sent bon l’été …

Pour commencer un petit poncho de chez drops.

Modèle réalisable avec seulement 3 pelotes d’alpaga (drops), en jersey endroit et points ajourés aux aiguilles 3 1/5. Vite fait : un rectangle + une couture au milieu du dos. Sa hauteur est parfaite, elle laisse les bras libres de tout mouvement.

J’aime beaucoup le point fantaisie, je le trouve très joli. Il peut s’adapter à un pull, gilet ou une écharpe, châle…  (à garder en mémoire ! ) 

 

Ce poncho ou chauffe-épaules est idéal pour les soirées d’été  « un tantinet » fraîches, il prend très peu de place dans le sac !!! 

 

 

 

 

Voici la photo du modèle « sweet love of mine » n° 152-5 , chez drops design.

J’ai utilisé exactement la même laine, la même couleur .

J’ai suivi, pour une fois, les explications sans aucune modification !

 

 

 

 

 

 

 

 

♦      ♦     ♦

Ensuite, un pull col rond et manches courtes, tricoté dans des points aussi simples que le jersey endroit et côtes 1/1.

        

Un modèle trouvé dans le catalogue DMC Natura Just Cotton Femme 2016. Un catalogue rempli de modèles sympas et simples, mais malheureusement il est truffé d’erreurs : échantillons, mesures, schémas, points fantaisies … tout est faux, tout est à recalculer. C’est bien dommage !!!

Pour le fil j’ai choisi « allino » de BC Garn, un mélange de lin et coton, d’aspect mat et légèrement chiné. Il existe une gamme de belles couleurs.

Le refaire…    pourquoi pas ….    avec des manches longues…  pourquoi pas !

♦      ♦      ♦

« Sunshine Coast » de Heïdi Kirrmaier (Ravelry), un pull tricoté d’un seul morceau entièrement de haut en bas et sans couture !!! Un modèle en anglais, que j’ai traduis tant bien que mal. J’avoue que j’ai failli plusieurs fois abandonner le projet. Et puis je me suis dit, je dois y arriver, d’autres l’ont fait pourquoi pas moi ! !

Une fois que l’on a bien compris sa construction, c’est un modèle agréable à tricoter avec ses petits détails de conception, augmentations et diminutions sur les côtés (panneaux latéraux). N’ayant pas l’habitude de tricoter ce genre d’ouvrage, il faut être assez attentive à ce que l’on fait. Etant donné que l’on tricote, les manches, dos et devant ensemble, en rond, si l’on se trompe par exemple sur une manche il faut tout redéfaire et là, on ne se marre pas du tout ! Alors quand ça arrive 1 ou 2 fois, on devient hyper vigilante !!! 

J’ai un peu bidouillé le raglan (encore 1 fois !) car il était un peu riquiqui sous les bras. J’ai fait un mixte entre les tailles M2, L, XL et j’ai tricoté des manches longues au lieu des manches 3/4. C’est bien de tricoter un seul morceau mais c’est tout de même un peu long !!! On tourne en rond, toujours à l’endroit et on n’en voit pas le bout ! On est soulagée et contente quand il est fini !!!

J’aime sa forme très féminine et plutôt flatteuse. On peut le faire plus long et avoir une forme un peu plus « tunique », le modèle s’y prête bien.

Pour le fil, une amie m’a offert des écheveaux de Bio Balance – BC Garn, c’est un mélange de laine et coton bio, légèrement chiné (comme Allino) avec également un beau choix de couleurs.

♦    ♦    ♦

Et pour finir, mon petit dernier !  Je l’aime bien celui-là, car il est super doux et léger grâce à son fil, coton fifty (Bergère de France). C’est la première fois que j’achète ce coton et je ne suis pas déçue. Il est si doux que c’est non seulement, un bonheur à tricoter, mais aussi un bonheur à porter.

C’est un bleu turquoise plus foncé que mes tricots précédents, mais c’est aussi joli, surtout sur une petit short blanc, c’est très sympa ! En ce qui concerne le modèle, j’ai pris le patron d’un gilet très basique en jersey et j’ai ajouté un motif ajouré en bas du tricot et des manches. Quelques rangs de point mousse pour l’encolure et le long des 1/2 devants (sans boutonnières), des manches 3/4, et voilà, vite fait bien fait !

      

Ce gilet, je l’ai fini l’été dernier mais je n’ai pas pris le temps de le mettre sur mon site, alors aujourd’hui j’en profite puisque l’on parle turquoise !

♦      ♦      ♦

….  Oups !!! …  Mais non ce n’est pas lui le dernier ! c’est celui-là ! … Il est tout chaud, il sort tout juste de mes aiguilles !!! Il y a encore quelques heures je terminais de coudre le dernier bouton …

L’année dernière, j’ai acheté 4 pelotes de coton « Menfis » de Katia (en solde) car la couleur me plaisait beaucoup, un bleu turquoise très très clair, sans savoir trop quoi en faire, pas d’idée de tricot en tête. Et puis, en mettant mon gilet turquoise (le foncé ci-dessus), je me suis dit, il est pas mal celui-là, après tout pourquoi pas en faire un autre … 

Après avoir mis quelques temps à retrouver mes notes, je ne voulais pas refaire exactement le même, alors on garde la base en jersey et on remplace le motif ajouré par un autre doublé, les bordures au point mousse sont devenues du point de riz et on fait des boutonnières. Super, ça me plait !

                                    

Pour le coton Menfis, il est assez intéressant : 1 pelote = 100 grs = 240 mètres. Il faut 4 pelotes pour un tricot Taille 40/42. Il présente une variété de belles couleurs vives, gaies et aussi pastel.

♥        ♥        ♥

Ça y est !!!   j’ai pu enfin prendre le temps de mettre à jour mon site, resté un peu trop longtemps sans tricot.

Alors oui, je suis d’accord… Pourquoi autant de tricot turquoise ??? J’ai pas fais exprès !!!

J’aime cette couleur l’été, en tee-shirt, chemise … mais je ne me suis jamais aventurée à la tricoter. C’est en voyant ce beau fil turquoise (en plus en solde) que je me suis lancée. En revanche, en rangeant mon « petit » stock de laine, j’ai découvert « au surprise » au fond de mon meuble, un lot de coton turquoise. J’avais complètement zappé ! Heureusement, aucun fil ne se ressemble, tant par la qualité que par la couleur.

Finalement sur ces 5 modèles, 4 ont été assez facile et rapide à tricoter, et celui d’Heïdi Kirrmaier a été bigrement long, entre la traduction, la compréhension et la réalisation. 

Voilà, la petite série turquoise est finie  …